FAQ – questions fréquentes

Notre équipe vous répond point par point !

Questions sur la quercétine et ses caractéristiques
Questions sur la sécurité d'emploi de la quercétine
Questions sur la quercétine en supplémentation

Comprendre les spécificités de la quercétine

Qu’est-ce que la quercétine ?

La quercétine est un composé naturel de la famille des flavonoïdes, présent dans la plupart des végétaux. Réputée dans le milieu nutraceutique, la quercétine est un composé très étudié pour ses effets bénéfiques potentiels sur notre organisme. Les produits nutraceutiques à base de quercétine se multiplient désormais, afin de pouvoir bénéficier de ses bienfaits en supplémentation.

Quelles sont les différences entre quercétine aglycone et glycosylée ?

La quercétine aglycone correspond à la quercétine en tant que telle, dans sa forme la plus simple. Du fait des spécificités de sa structure chimique, la quercétine se lie très facilement à d’autres composés, notamment des sucres. On parle alors de quercétine glycosylée. Dans les végétaux, ces formes glycosylées sont majoritaires, tandis que dans les compléments alimentaires, on trouve essentiellement la forme aglycone.

Quelles sont les différences entre quercétine anhydre et dihydrate ?

Lorsqu’un produit est composé de quercétine dihydrate, il ne contient pas uniquement la molécule purifiée, mais bien deux molécules d’eau pour une molécule de quercétine. Ainsi, un supplément dosé à 500 mg de quercétine dihydrate, contient en réalité moins de 450 mg de quercétine pure. Seuls les grades anhydres de quercétine, garantis sans molécule d’eau, permettent de proposer des produits réellement ultra concentrés !

Pourquoi la quercétine est-elle faiblement biodisponible ?

Les formes glycosylées que l’on trouve dans les végétaux sont pour la plupart trop complexes pour pouvoir traverser la barrière intestinale sans être préalablement transformées. La forme aglycone proposée dans les compléments alimentaires peut quant à elle diffuser à travers la membrane des cellules intestinales mais elle est beaucoup moins soluble dans le bol alimentaire. Cette faible hydrosolubilité représente un frein très important à l’assimilation de la quercétine.

Bien se supplémenter en quercétine

Comment consommer de la quercétine ?

La quercétine est présente en quantités variables dans les aliments. On estime que notre alimentation permet un apport de 10 à 20 mg par jour en moyenne (selon les habitudes alimentaires de chacun). Pour un apport plus conséquent, des suppléments nutritionnels à base de quercétine existent. Extraits végétaux standardisés en quercétine, quercétine purifiée, quercétine micro-encapsulée… de très nombreuses formes de quercétine sont disponibles sur le marché nutraceutique.

Comment choisir un produit à base de quercétine ?

Lors du choix d’un complément nutritionnel à base de quercétine, il est indispensable de vérifier la pureté du produit. Pour une supplémentation de qualité, veillez à sélectionner un produit contenant de la quercétine anhydre et présentant une pureté supérieure à 95% (aévaluée par méthode HPLC), garantissant l’absence de contaminant ou de résidu de solvant. L’efficacité de la quercétine en supplémentation étant freinée par la biodisponibilité de cet actif, privilégiez les produits prévus pour optimiser l’assimilation de la quercétine, soit par l’adjonction d’actifs synergiques, soit par une action sur la galénique, telle que la micro-encapsulation.

Quel dosage de quercétine choisir ?

On conseille un minimum de 500 mg de quercétine par jour. Pour une supplémentation efficace, privilégiez un apport de 1000 mg par jour dans le cas des formes classiques de quercétine. Avec les formes optimisées de quercétine (formes micro-encapsulées), l’assimilation des actifs étant bien meilleure, une quantité inférieure suffira pour un apport biodisponible significatif.

Quand prendre la quercétine ?

En supplémentation, on conseille généralement de consommer la quercétine en dehors des repas, avec un grand verre d’eau, afin de favoriser une vidange gastrique rapide. De cette manière, la supplémentation en quercétine semble démontrer de meilleurs résultats, notamment grâce à une assimilation plus rapide, assez haut dans l’intestin grêle.

Consommer de la quercétine en toute sécurité

Quels sont les possibles effets secondaires de la quercétine ?

La consommation de quercétine alimentaire et la consommation de suppléments à base de quercétine semblent dépourvues d’effets indésirables. Afin de se supplémenter en quercétine en toute sécurité, il est conseillé de veiller à la pureté et à la qualité des produits et de bien respecter les posologies indiquées par les fabricants.

Quelles sont les contre-indications liées à la supplémentation en quercétine ?

En tant que molécule active, la quercétine est susceptible d’interagir avec d’autres substances nutraceutiques ou médicamenteuses. Elle pourrait notamment inhiber l’action de certains antibiotiques de type quinolone. Il est également recommandé de prendre un avis médical en cas de trouble de la thyroïde.

Peut-on consommer de la quercétine durant une grossesse ?

Aucune étude scientifique ne permet à l’heure actuelle de statuer sur cette question. La consommation d’aliments riches en quercétine (oignons, capres, raisins…) n’est évidemment pas interdite aux femmes enceintes, ce qui laisse à penser que la consommation de quercétine, en quantités modérées, existe depuis longtemps.

Vos questions sur les bienfaits de la quercétine

Pourquoi prendre de la quercétine ?

La quercétine fait partie des flavonoïdes les plus réputés. Cette famille d’actifs est particulièrement reconnue en nutraceutique, notamment pour son action antioxydante. La quercétine en est l’un des principaux représentant. La quercétine fait par ailleurs l’objet de très nombreuses études scientifiques, touchant à des domaines santé très variés. Aucune allégation santé n’est cependant autorisée à l’heure actuelle concernant cet actif.

La quercétine présente-t-elle un intérêt en cas de réaction aux pollens ?

Cette indication est en grande partie à l’origine de la réputation de cet actif. Sa capacité à modérer les réactions immunitaires est particulièrement étudiée dans cette optique. Aucune allégation santé n’a cependant été reconnue et autorisée par les autorités sanitaires concernant ce potentiel bienfait de la quercétine.

La quercétine présente-t-elle un intérêt dans le contexte de COVID-19 ?

De très nombreuses études s’intéressent à l’intérêt d’une supplémentation en quercétine chez des sujets confrontés à une infection virale. Le portail scientifique international Pubmed (qui recense toutes les publications médicales mondiales) compte plusieurs centaines d’études publiées ces cinq dernières années sur les termes de recherche “quercétine” et “virus”. Mais là encore aucune allégation n’est à l’heure actuelle autorisée dans ce domaine.

error: Ce contenu est protégé.